Francis Gillot : « Comme j’ai été attaqué beaucoup plus souvent, j’ai eu cette attitude, je me suis refermé »

gillot conference

L’ancien entraineur des Girondins de Bordeaux Francis Gillot, est revenu sur son surnom « Calimero », et sur son attitude en conférence de presse lors de sa troisième saison dans le club au scapulaire.

« Ca m’a blessé parce qu’à un moment donné on veut se justifier, mais on n’a pas les mêmes moyens que la presse. Les journalistes ont les caméras, les micros… Nous, on prend la critique en pleine gueule, mais on n’a pas les mêmes moyens de répondre. Quelque part, c’est un combat qui est complètement inégal. Il n’y a pas d’égalité, j’ai perdu d’avance. Au début, je n’étais pas critiqué par la presse, et quand j’ai commencé à répondre, me choper avec certains journalistes… C’est ça qui a tout envenimé […] Quand on perdait, je faisais la gueule, je l’avoue, j’avais horreur de perdre. Vous pouvez demander à Éric Bédouet, il ne comprenait pas, j’étais dans une rage folle. Comme quand on était joueur, pendant deux jours à la maison, il ne fallait pas broncher. Moi, j’étais comme ça, j’avais horreur de perdre. Si un joueur n’est pas déçu par sa prestation quand tu perds, à ce moment-là c’est la porte ouverte à tout. Mais cela durait deux jours, sinon je n’aurais pas fait 400 matches… Oui, je me rends compte de l’image renvoyée au Président, Après, la joie, tu l’as quand tu gagnes, elle peut être intérieur comme moi, ce n’est pas pour ça que j’étais non plus dans l’excès quand on gagnait […] A Lens, Sochaux, je n’étais pas comme ça. Au bout d’un moment, comme j’ai été attaqué beaucoup plus souvent, j’ai eu cette attitude-là. Je me suis refermé. Oui, j’ai une responsabilité dans cette image que j’ai donnée. C’est sûr, je n’aurais pas dû être comme ça, je le sais. Même à un moment donné Jean-Louis Triaud m’a dit ‘attends, tu es bien vu par les journalistes, pourquoi tu fais ça ?’. Parce que j’en avais marre de me faire critiquer et que je n’arrivais pas à m’en sortir. Je n’avais pas les moyens de m’en sortir, je n’ai pas le micro constamment comme les médias peuvent l’avoir ».

RMC Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des