Christophe Monzie : « On joue deux anciens clubs de Nicolas De Préville avec lesquels il a marqué tant de buts contre les Girondins »

Nicolas De Préville

 

Christophe Monzie s’est exprimé sur les deux prochains matches des Girondins de Bordeaux : la réception de Lille et le déplacement à Reims.

« C’est la semaine de tous les dangers, et ça aurait pu l’être si Bordeaux n’avait pas gagné à Guingamp. Mais à condition de la fructifier cette semaine parce que si derrière tu perds les deux matches qui arrivent, la victoire à Guingamp ne servira pas à grand-chose. On a trois matches en six jours, c’est la première fois de la saison que Bordeaux joue trois matches en six jours. On peut se demander pourquoi… C’est vrai qu’on peut s’étonner également, alors que les bordelais n’ont fait que jouer le dimanche jusqu’à présent, qu’ils jouent samedi soir à Reims à 20h, alors que rien n’empêchait qu’ils jouent dimanche… Mais il y a d’autres impératifs qui rentrent en ligne de compte, notamment télévisuels et financiers, qui ne tiennent que très peu compte des impératifs physiques des joueurs. Trois matches en six jours, cela fait vraiment beaucoup, surtout face à des adversaires aussi rudes. Reims est une équipe qui ne prend que très peu de buts, et en plus c’est une bête noire… On ne l’a jamais battue en deux années de présence, il y a deux ans. A l’époque, c’était un certain Nicolas De Préville qui nous faisait des misères, comme avec Lille d’ailleurs. On va jouer les deux anciens clubs de Nicolas De Préville avec lesquels il a marqué tant de buts contre les Girondins. Ce serait bien qu’il en mette un pour marine et blanc ».

ARL

Retranscription Girondins4ver

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des