La DNCG ne s’oppose pas au rachat, mais juge le business plan de GACP un peu trop optimiste

Girondins Etats-Unis Amerique USA Investisseurs

 

Suite à l’audience du 10 septembre entre les investisseurs américains GACP et la DNCG (Direction Nationale de Contrôle et de Gestion), cette dernière a rendu son jugement. Une étape en plus de passée pour Joseph Da Grosa et ses collaborateurs, car l’on apprend que la DNCG « ne s’oppose pas à la vente de Bordeaux » selon L’Equipe. Il ne reste donc que le vote de la métropole (conseil prévu pour vendredi) et la vente sera quasiment bouclée. Seul bémol retenu par l’organisme de contrôle financier : les ambitions des acheteurs. En effet, le journal français ajoute que selon la DNCG, « le business plan des nouveaux patrons se veut un peu trop optimiste en matière de recette ». Une réévaluation est souhaitée à ce niveau-là.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des