Nicolas Florian (adjoint d’Alain Juppé) : « Ils auraient pu céder à la facilité et en cédant à d’autres fonds étrangers… »

Stéphane Martin et Nicolas de Tavernost

 

Nicolas Florian, adjoint d’Alain Juppé à la mairie de Bordeaux, est optimiste quant à l’avenir des Girondins de Bordeaux, après le rachat de GACP.

 « Moi, je suis optimiste par nature et par ailleurs, je fais confiance à Nicolas de Tavernost. Il a prouvé qu’il ne laissait pas le club échoir. Cela fait des mois et des mois de travail. Il y avait d’autres repreneurs potentiels. Alors, il y a des clauses de confidentialité, je ne peux pas m’étendre là-dessus, mais ils auraient pu céder à la facilité et en cédant à d’autres fonds étrangers et d’autres pays ; ça n’a pas été fait, justement parce que M6 et Monsieur de Tavernost ont pris toutes les garanties. Ces garanties, on les reçoit, et je suis optimiste sur la vie du club en me disant que c’est une nouvelle page qui va se tourner, une nouvelle page à écrire, avec des nouveaux joueurs. Et puis, on a un nouvel entraineur, les résultats commencent à arriver, tout est fait pour que cela fonctionne. »

 

Quant au fait que Joe DaGrosa ne compte pas resté dans la durée ? « C’est une première expérience pour eux. J’imagine qu’après ils vont prendre le virus et s’il y a des résultats, si le modèle économique est valable, ils s’inscriront un peu plus dans la durée ».

TV7

Retranscription Girondins4ver

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des