Les tops/flops Girondins4Ever de Guingamp-Bordeaux

bandicam 2018-09-23 18-36-36-710

 

Pour faire suite aux notes publiées il y a quelques instants, la rédaction de Girondins4Ever s’attelle désormais à vous donner les tops/flops du coté bordelais lors de match face à Guingamp. Voici les deux catégories :

Les tops

Otávio (7/10) : Titularisé en lieu et place de Plasil, laissé au repos, le brésilien a marqué des points sur ce match. Très impliqué à l’entrainement selon certains dires, il a aussi montré énormément d’envie et de combativité sur le terrain de Guingamp. Et pour cause, cela faisait de nombreux matches où il n’avait pas eu sa chance. Aujourd’hui, il a sorti une copie très propre avec une justesse de passe, un travail de récupération très efficace (19 ballons gagnés, deuxième meilleur de son équipe derrière Pablo), et surtout un bon état d’esprit. C’est très encourageant !

Les remplaçants (10/10) : Forcément, on ne pouvait pas passer à coté de l’excellent coaching du staff bordelais, c’est important à souligner. Karamoh entre et marque sur l’un de ses premiers ballons. De Préville entre dans le temps additionnel, touche au total quatre ballons et en glisse un au fond. C’est du 100% de réussite, et cela fait plaisir à voir !

 

Les flops

Sergi Palencia (3/10) : Une nouvelle fois, le latéral espagnol est cité dans cette catégorie. En aucun cas de l’acharnement, seulement de l’observation. En première mi-temps, il est complètement débordé et inférieur à Thuram, qui le maltraite pendant un bon moment et de nombreuses fois. Que ce soit au marquage, dans le duel, ou dans les airs, il est battu sur tous les plans défensifs. Pour un défenseur, ça fait mal.

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
bill boquet Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
bill boquet
Membre
bill boquet

Si si, pour Palencia, c’est de l’acharnement. C’est certain qu’il n’est pas MARCELO mais il apporte de la combativité, ce qui déjà est pas mal dans cette équipe qui manque cruellement de joueurs de caractère et il se projette tout le temps vers l’avant. Le problème est qu’on a une équipe qui se cantonne à jouer prudemment dans son camps et donc il se retrouve toujours avec l’attaquant à 30 mètres dans son dos. J’ai pas souvenir qu’on critiquait TREMOULINAS qui avaient les mêmes qualités et les même défauts