Eric Bédouet : “On n’a pas fait ces mois de travail pour se qualifier, et présenter une équipe amoindrie ou différente”

    Eric Bédouet

    Eric Bédouet a tenté d’expliquer pourquoi les Girondins avaient tant de mal cette saison à faire des résultats. « Cela se joue à pas grand-chose des fois. Parfois, un score s’inverse et on ne sait pas trop pourquoi. Simplement, il y a des choses qu’il ne faut pas faire. On a fait une erreur sur le but du Slavia, qui est un peu dommage. Plusieurs joueurs sont concernés, ce sont des replacements qui ne se font pas assez vite, pas assez bien, sans beaucoup d’agressivité. Et derrière c’est but. On est capable de corriger ça, on l’a mieux fait en seconde période, l’esprit était différent, j’ai préféré […] Je pense que les joueurs voulaient vraiment faire quelque chose de bien. Ils étaient à fond dans ce qu’ils ont voulu faire, mais on manque un peu d’expérience, on s’est fait un peu agresser. Mais c’est normal. On était au courant de ça. On a mieux réagi en seconde. On aurait fait une seconde mi-temps comme la première, ça aurait été inquiétant. On a réagi, même si ce n’est pas l’idéal non plus. On s’est lâché un peu plus et c’est ce qu’il faut faire ».

    Face au Slavia, l’équipe alignée était celle qui était considérée comme l’équipe type alors qu’il y a déjà un match très important en championnat qui se profile. L’entraineur bordelais ne pense pas que ce soit risqué de procéder comme ça. « Non, on veut jouer aussi la Coupe d’Europe. On la joue à fond, on le prouve. On n’a pas fait ces mois de travail pour se qualifier, et présenter une équipe amoindrie ou différente. Non, on a joué avec les joueurs du moment qui étaient bien. Cela ne veut pas dire qu’on va présenter une équipe contre Guingamp qui ne va pas être bien. Ça va être une équipe bien aussi. Il faut apprendre à faire des rotations, à avoir de la qualité même quand il y a des changements de joueurs. Ce n’est pas facile à faire comprendre aux joueurs. Les joueurs ont parfois des a priori, ils préfèrent parfois la Coupe d’Europe, plus se montrer en Coupe qu’en championnat, cela peut arriver. Mais il faut comprendre que notre pain quotidien, c’est le championnat. Il faut qu’on se qualifie, qu’on fasse des bons matches. On alterne en étant très sérieux sur les deux compétitions ».

    Retranscription Girondins4Ever

    Suivez la conférence de presse d’Eric Bedouet avant Guingamp-Bordeaux (dimanche 23/09 à 17h sur beIN SPORTS 1)

    Publiée par FC Girondins de Bordeaux sur Vendredi 21 septembre 2018