Robin Maulun : « J’en retiens que ça a été une année difficile mentalement »

Maulun

 

Robin Maulun, qui évolue au SC Cambuur aux Pays-Bas, s’est exprimé le passage à vide qu’il connu à son départ des Girondins de Bordeaux, avec notamment une saison à Trélissac chez les amateurs.

« J’en retiens que ça a été une année difficile mentalement. En plus, les résultats ne suivaient pas (Robin a évolué sous les couleurs de Trélissac en Nationale 2) mais j’ai quand même eu de la chance de tomber sur un groupe de mecs vraiment sympas avec qui on a créé des liens. Mais le monde amateur est vraiment difficile. À la limite ce n’est presque pas le même sport ! Les clubs font ce qu’ils peuvent avec les moyens qu’ils ont, les terrains d’entraînements et de matchs ne permettent pas de pratiquer un football plaisant. On va dire que le côté « combat » du football ressort beaucoup plus au détriment du côté technique et tactique […] Si j’ai un conseil à donner aux joueurs qui se retrouvent dans cette situation, c’est de ne jamais rien lâcher, toujours travailler avec humilité et en redemander toujours plus. Ces divisions sont regardées par des recruteurs donc il y a toujours une chance de s’en sortir et de trouver un projet professionnel ».

Grounds

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des