Pierre Ducrocq : « Avec le ballon, il ne s’est quasiment rien passé »

bandicam 2018-09-20 21-55-29-900

Pierre Ducrocq s’est exprimé après la défaite des Girondins de Bordeaux au Slavia Prague (1-0).

« Les bordelais auront eu le mérite de tenir jusqu’au bout en n’encaissant qu’un seul but, mais alors avec le ballon il ne s’est quasiment rien passé. Tout ce qui a été fait n’a jamais été exploité. Trop peu de chose, trop peu de mouvement, trop peu de rythme dans les passes pour pouvoir inquiéter une équipe du Slavia qui a mis du rythme elle, du mouvement, et un peu de technique. On a vu un superbe but. Il va falloir que les bordelais se reprennent très vite en championnat et en Europa Ligue aussi, forcément […] On sentait qu’en mettant un peu plus de pression sur cette défense tchèque, il y avait mieux à faire honnêtement… Il fallait appuyer là-dessus mais les bordelais en ont été incapables. Il va falloir vite régler les soucis défensifs, mais aussi dans l’animation offensive […] Ça aurait pu être bien pire sans les deux-trois arrêts bien sentis par Benoit Costil. Après, le contenu reste le même, même si les Girondins perdent par le plus petit des scores. Il y a eu beaucoup de situations parce que les bordelais n’ont jamais réussi à défendre sur les milieux de terrain qui restaient entre les lignes, dans cette défense bordelaise un peu trop basse qui n’osait pas sortir dessus. Le Slavia n’a réussi à n’en mettre qu’un au fond et ça aurait pu être pire ».

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des