Eric Bédouet : « On verra ce qu’il en est à l’issue de tout ce mini championnat en coupe d’Europe »

Eric Bédouet

Cette défaite en Coupe d’Europe, avec un contenu plus qu’insatisfaisant, vient une nouvelle fois montrer les difficultés bordelaises en ce début de saison, une nouvelle fois… Eric Bédouet évoque ce nouveau coup de massue. « Ce n’est pas très agréable à vivre. C’est le sport, c’est comme ça, c’est le football. Il faut réagir. Il ne faut pas se laisser aller avec des choses comme ça. On est dans une poule où on a trois équipes qui sont leaders de leurs championnats. On le sait. C’est difficile. Je retiens surtout la deuxième mi-temps où on a joué notre jeu, où on a fait les choses qu’il fallait. Après, on ne peut pas non plus s’empêcher de faire des erreurs mais si à chaque erreur, on prend un but, c’est embêtant. Mais il faut être positif, il ne faut pas non plus voir tout le temps noir ».

Dans l’autre match, le Zenit et Copenhague se sont quitté sur un score de parité 1-1, un résultat qui arrange si l’on peut dire les bordelais dans ce groupe. « On aurait joué chez nous, ça n’aurait pas été pareil. Là on joue à l’extérieur. C’était le premier match pour certains joueurs. Il y en a qui n’ont pas du tout joué de matches de coupe d’Europe chez nous. C’est normal. Ça arrive. Il y a une pression qui est énorme. On ne peut pas leur jeter des pierre comme ça. C’est le métier et il faut des erreurs pour comprendre pour évoluer. On verra ce qu’il en est à l’issue de tout ce mini championnat en coupe d’Europe. Je retiens surtout le côté positif de cette deuxième mi-temps où on a été bien, où on a joué, où on a fait des choses. On n’a pas eu la chance de marquer des buts. Mais c’est dans ce sens-là plutôt qu’il faut aller ». 

 

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des