Éric Bédouet : « Ricardo pense la même chose. En plus, lui c’est un défenseur, donc il connait ce métier-là »

Eric Bédouet, Ricardo, Patrick Colleter

Éric Bédouet s’est exprimé sur la défense des Girondins de Bordeaux, très friable depuis le début de saison, et encore plus depuis la blessure de Pablo Castro.

« On savait que Nîmes, c’était une équipe qui était toujours dans sa phase positive de la montée. En plus, ils ont rencontré des grosses équipes, donc il n’y a toujours pas de baisse de régime. Les joueurs sont à fond, jouent bien. C’est une équipe toujours en train de chercher la victoire. On savait que c’était une équipe difficile à jouer, et on n’a pas été surpris. Maintenant, on doit mieux gérer les matches que ça. Il y a des moments où il ne faut pas paniquer mais jouer, essayer de désorganiser l’adversaire. On a des petites choses comme ça à améliorer. Et ça c’est le travail, à l’entrainement. Il va falloir retravailler, rééquilibrer un peu tout ça. Bon, quelques fois c’est lié à des mauvais placements, ce sont des petites erreurs, cela peut arriver. Mais il faut le faire assez rapidement […] Ricardo pense la même chose. En plus, lui c’est un défenseur, donc il connait ce métier-là. Il y a des petits changements dans le club, cela peut aussi peut-être désorganiser quelque chose, les têtes un petit peu. ‘Prouver quelque chose’, mais ce n’est pas comme ça qu’il faut faire. Il faut vraiment être sérieux mais attention, la défense concerne tout le monde dans l’équipe. Ce ne sont pas que les défenseurs, je n’accuse pas que les défenseurs. C’est devant, jusqu’à derrière. Quand vraiment on défend, il faut être vraiment à 100% dans ce domaine, et faire les choses bien, c’est quelque chose qu’on doit travailler, qu’on doit améliorer ».

 

Et il va falloir corriger le titre en Ligue 1 car Bordeaux pointe à une inquiétante 19ème place. « Etre 19ème, ce n’est pas agréable. On aurait préféré avoir trois points et s’échapper de cette zone-là. Maintenant, il faut faire avec. On sait qu’il y a du travail, beaucoup de travail. Il faut continuer, ne pas baisser la tête. Il faut savoir que c’est le lot de pas mal d’équipes comme ça, et même à Bordeaux on doit travailler encore plus ».

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des