Les tops/flops Girondins4Ever de Bordeaux-Nîmes

bandicam 2018-09-16 18-04-34-042

 

Suite aux notes publiées il y a quelques minutes, la rédaction Girondins4Ever donne à présent ses tops/flops après cette rencontre de Ligue 1 opposant Bordeaux au promu nîmois. Voici les distinctions :

Les tops

Samuel Kalu (9/10) : Quel match du nigérian ! Il n’est auteur que d’un seul but lors de cette rencontre mais son impact est considérable dans le jeu. Que ce soit dans la percussion, le changement de direction ou l’efficacité, l’ancien joueur de La Gantoise nous a une nouvelle fois fait grâce de toute sa palette technique. C’est un régal à voir jouer, et déjà une excellente pioche du mercato estival bordelais.

Jimmy Briand (8,5/10) : Il n’avait toujours pas marqué sous ses nouvelles couleurs bordelaises, c’est désormais chose faite. L’ancien guingamais claque même un doublé (28′ 56′) à domicile face au promu nîmois. A coté de cela, il a aussi bien orienté le jeu, souvent dos au but. Sa qualité de passe et son intelligence ont fait un bien fou au jeu girondin. Le voici maintenant libéré, espérons que ce soit le début d’une longue série !

Younousse Sankharé (8/10) : Le milieu de terrain bordelais a réalisé un très bon match dans l’entre-jeu de cette rencontre. Tout d’abord passeur d’une inspiration géniale pour le premier but de Briand (28′), il s’est aussi très bien projeté vers l’avant et a amorcé de nombreux contres. Les profils plus défensifs de Plasil et de Lerager lui permettent de mieux s’exprimer offensivement, et c’est un vraiment plus pour l’animation de notre équipe.

 

Les flops

Igor Lewczuk (0/10) : Titularisé pour palier la blessure de Pablo, l’international polonais a été à la rue durant 90 minutes. Fautif sur le premier ainsi que sur le troisième but nîmois pour des fautes d’alignement défensif, il est donc coupable sur deux des trois buts adverses. Ce n’est pas tout, ses relances et interventions laissaient souvent à désirer. Quitte à voir ce genre de prestation, il serait préférable de relancer un joueur comme Jovanovic en attendant le retour de Pablo, très sincèrement.

Jaroslav Plasil (4/10) : L’expérimenté milieu tchèque a beaucoup souffert sur cette rencontre. Très souvent pris de vitesse par la rapidité et la fougue des offensives du promu, il a semblé totalement en retard sur l’ensemble de ce match. De plus, lui aussi, il n’a pas vraiment été à son avantage dans les transmissions de balle, où il a par moments perdu des ballons faciles via un manque de justesse technique. Une nouvelle fois en-deçà donc, ça fait beaucoup…

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des