[J05] Les stats d’avant Bordeaux-Nîmes, première entre les deux équipes depuis le 30 janvier 1993

Bordeaux-Nîmes, c’est le 19ème de Ligue 1 (3 points, -4) qui accueille le 10ème (6 points, 0). À domicile, Bordeaux est 13ème avec 3 points glanés (-1). De son côté, Nîmes, à l’extérieur, est le 7ème club de L1 (3 points, 0). À domicile, les Girondins ont pour meilleur buteur François Kamano (2 buts). À l’extérieur et pour les Crocos, c’est Sada Thioub qui est le meilleur buteur avec 1 but inscrit.

Passons à présent à l’historique dans cette configuration « Bordeaux-Nîmes ». Le club bordelais l’a emporté 17 fois à domicile, pour 8 matches nuls, et seulement 4 défaites. 59 buts inscrits pour les Girondins, 32 pour Nîmes. Sur les dix dernières confrontations (toutes en Ligue 1), Bordeaux l’a emporté 3 fois, Nîmes 1 fois, et les deux équipes se sont quittées 6 fois sur un match nul. La dernière rencontre entre les deux équipes remonte à 1992, il y avait eu 1-1. La dernière victoire des Girondins à domicile face à Nîmes remonte à août 1983 (4-0).

LFP

Les statistiques d’Opta (avec Foot365)

    • Bordeaux a perdu 3 de ses 4 derniers matches de Ligue 1 (1 victoire), après n’avoir perdu qu’un seul des 7 précédents (6 victoires).
    • Ce sera la 1ère confrontation entre Bordeaux et Nîmes en Ligue 1 depuis le 30 janvier 1993, où les 2 équipes avaient fait match nul 0-0 aux Costières.
    • Bordeaux affiche seulement 3 points après 4 matches de Ligue 1 cette saison, son plus faible total à ce stade de la compétition depuis 2000-01 (2 points).
    • Nîmes a remporté 2 de ses 4 derniers matches de Ligue 1 (2 défaites), soit autant que lors des 26 précédents (9 nuls, 15 défaites).
    • Bordeaux a remporté 4 de ses 6 dernières réceptions en Ligue 1 (2 défaites), soit autant que lors des 13 précédentes (4 nuls, 5 défaites).
    • Nîmes affiche 57.5% de défaites en déplacement dans son histoire en Ligue 1 (369 revers en 642 matches à l’extérieur), pire ratio parmi les pensionnaires actuels de l’élite.
    • 7 des 8 derniers buts de Nîmes en Ligue 1 ont été inscrits après la 60e minute – dont 3 dans les 10 dernières minutes.
    • Nîmes affiche un différentiel positif de 4.3 entre ses buts (9) et ses Expected Goals (4.7) en Ligue 1 2018/19, soit le différentiel plus important dans l’élite cette saison.
    • Le gardien de Nîmes Paul Bernardoni avait joué 7 matches de Ligue 1 lors de la saison 2015/16 avec les Girondins – il avait encaissé 18 buts lors de son court passage (soit 2.6 par match).
    • Umut Bozok n’a pas trouvé le fond des filets lors de ses 9 dernières rencontres de championnats avec Nîmes (Ligue 1 + Ligue 2), après avoir inscrit 8 buts lors des 7 précédentes.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des