Maxime Poundjé : « Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. Je ne suis pas là pour m’endormir »

Incertain sur son avenir encore lors de l’été 2017, Maxime Poundjé a reçu cet été une offre émanant de Mayence plus intéressante que la prolongation proposée par les Girondins. Cependant, le latéral gauche a fait le choix de rester dans son club formateur. « Il y a eu beaucoup de réflexion. Car Bordeaux est un club que je respecte énormément. Je n’allais pas faire un choix sur l’impulsion en fonction de ce qui a pu se passer. J’en ai discuté avec ma famille, mes proches, j’ai essayé de prendre du recul ». Il répond également à ceux qui pensent qu’il va se laisser aller avec cette prolongation de contrat et se reposer sur ses lauriers. « Les gens peuvent dire ce qu’ils veulent. Je ne suis pas là pour m’endormir ».

Pour lui, formé au club, l’image écornée actuellement des Girondins de Bordeaux dans le contexte que l’on connaît, n’est pas quelque d-chose de très plaisant. « Je suis né à Bordeaux, les Girondins sont le club phare, j’y ai été formé. J’ai une relation avec l’institution Bordeaux qui ne dépend pas des hommes en place. Les gens peuvent dire, parler ; ils ont leurs raisons, il y a des choses qui se passent aussi. J’ai appris à gérer ce qu’on disait sur moi ; je gère ce qu’on dit sur le club de la même façon ».

 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des