Eric Blanc : « Il faut laisser un peu les nouveaux entrants démarrer… Ça me gêne un peu de les torpiller »

Joseph DaGrosa

AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT

Eric Blanc explique qu’il ne faut pas forcément jeter la pierre à GACP et Joseph DaGrosa, qui sont amenés à racheter les Girondins de Bordeaux.

« Il faut laisser un peu les nouveaux entrants démarrer… Ça me gêne un peu de les torpiller. D’ailleurs, lui-même, Joseph DaGrosa, a dit que les supporters les prenaient pour des mauvais garçons, donc des escrocs, qu’ils sont là pour uniquement faire de l’argent […] Il a des moyens avec des capitaux qui vont venir l’aider. Il aura le pouvoir, sans peut-être l’avoir, avec des limites d’investissement, et il faudra qu’il compense avec ses actionnaires… Mais que voulez-vous qu’il dise d’autre dans l’interview L’Equipe ? Qui peut lutter contre le PSG ? Il fait comme à Lille… Il nous annonce à peu près la même chose, ‘on va s’appuyer sur le centre de formation, trouver des nouveaux talents français ou étrangers pour les revendre’. Aujourd’hui, on sent bien que tous ces investisseurs qui viennent en Ligue 1 pour se payer un ticket de smicard, parce que ce sont les Restaus du Cœurs, la Ligue 1 pour le foot mondial… On parle de 2-3 milliards pour acheter le Real Madrid, Manchester… C’est maintenant qu’il faut rentrer pour ce type de personne qui ont un peu d’argent mais pas trop. Ils vont essayer en se mettant à table, comme des joueurs de poker… […] Colony Capital, c’était injouable d’imaginer du business autour du Parc. Eux, les américains, la priorité bien sûr c’est l’équipe, mais cela va être surtout le foncier. Aujourd’hui, il faut qu’il y ait un outil comme le Stade Vélodrome ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des