Laurent Perpigna : « Le bail de M6 est fini, et celui de GACP est un danger mortel pour le FCGB »

Laurent Perpigna a donné son ressenti sur le rachat des Girondins de Bordeaux par le fonds d’investissement GACP.

« La vente des Girondins s’apparente pour moi à une partie de roulette russe. Les nombreuses interventions de Joe DaGrosa dans la presse ces derniers jours n’ont pas emmené de réponse à des questions pourtant cruciales. Que va t’il se passer si les résultats ne sont pas au rendez-vous ? (au passage, au vu de la méconnaissance flagrante du contexte football de ces « patrons », comment pourrait-il en être autrement). Que va t’il se passer une fois que le « projet » arrive à son terme ? Et puis, ça veut dire quoi « projet » ? C’est quoi ce concept de « projet » ? J’ai l’impression que le FCGB est une maison « à retaper ». On investit un minimum, on refait la façade, et on essaye d’en tirer très vite un max de thunes. Sachant que l’acquisition du club est DÉRISOIRE pour eux, comment croire en cas d’échec qu’ils ne vont pas l’abandonner ? Comment croire Joe DaGrosa, qui nous promet la stabilité et la sécurité au terme de son « projet », quand un partenaire identifié, et historique comme M6, est sur le point ne pas tenir des engagements vieux de 15 ans, à savoir laisser le club entre des mains rassurantes ? M6, il est quand même bon d’en parler… La gestion du club de ces derniers mois est clairement désastreuse… Un peu à l’image de la cession du club, à un moment crucial, en plein mercato, avec des joueurs achetés en catastrophe le dernier jour… Alors bien sûr, l’enjeu GACP pour les supporters, c’est sortir de la purge, de rêver, de s’y abandonner… MAIS, la question est de savoir si c’est un « rêve américain » ou si c’est au contraire un « mirage américain. Au lieu de hystériser les débats, il serait bien que chacun(e) mène une véritable réflexion de fond, à la hauteur de l’enjeu. Et l’enjeu, c’est la survie du club. Putain, la survie du club […] Et puis, il va aussi falloir que chacun prenne ses responsabilités. En coulisse, politiques, anciens joueurs, membres du club, journalistes… TOUS CONFESSENT ETRE TRÈS INQUIETS. En off. Au front, seuls les Ultramarines assument leurs inquiétudes […] S’inquiéter seul dans son coin n’a jamais protégé d’aucune catastrophe. Et devant celle qui pour moi s’annonce, au vu du contexte, au vu des éléments en notre possession, moi j’assume mes doutes. Le bail de M6 est fini, oui. Et celui de GACP est un danger mortel pour le FCGB ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des