Antonio Salamanca : « Il a quand même coûté 8 millions d’euros, c’est qu’il y a quelque chose derrière »

Antonio Salamanca, recruteur, estime que l’effectif bordelais sera juste pour jouer sur les différents tableaux qui se proposent aux Girondins. « Pour moi l’effectif est short… Si aujourd’hui on pense qu’il y a le championnat, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue, l’Europa Ligue… Il faut vraiment avoir une profondeur au niveau du banc, que Bordeaux malheureusement n’a pas ». Et s’est exprimé au sujet de la recrue, Samuel Kalu, qui a montré de belles choses sur les rencontres qu’il a joué depuis qu’il est arrivé à Bordeaux. Un joueur qu’il connait bien pour le suivre depuis quelque temps. « Il a quand même coûté 8 millions d’euros, c’est qu’il y a quelque chose derrière. C’est un joueur qui a la capacité de faire la différence lorsqu’il est face à son adversaire. Il a la capacité soit sur l’intérieur, soit sur l’extérieur. C’est un joueur en plus qui va vite. Son seul petit souci aujourd’hui c’est qu’il est un petit peu inconstant. On le voit pendant 20 minutes il est très, très bon, et il disparaît pendant 10 minutes, puis il réapparaît… Je pense que dans un club comme Bordeaux, avec une structure autour de lui, ça va peut-être lui faire du bien pour pouvoir acquérir cette constance qui lui manque […] Il élimine facilement, ça va vite, ça percute bien, c’est propre […] Je ne suis pas surpris de le voir aussi bien s’intégrer, rapidement, à Bordeaux. Il a les qualités On a l’impression qu’il joue avec eux depuis déjà un bon moment, il joue au foot quoi ! Il se fait plaisir ! ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des