Joseph DaGrosa évoque la période de transition avec M6, sa relation avec Nicolas de Tavernost et le déficit financier du club

AFP PHOTO / NICOLAS TUCAT

En prenant la suite de Nicolas de Tavernost et d’M6, le propriétaire de GACP Joseph Da Grosa va devoir assurer au mieux la période de transition qu’il va devoir gérer. Voici son point de vue à ce sujet. « Il y a plusieurs choses. D’abord, par rapport à notre accord avec M6, nous n’avons pas le droit de parler publiquement. C’est donc notre première opportunité, c’est unique ce qu’il vous est offert, donc merci ! C’est une période assez étrange car pendant que nous travaillons à l’acquisition de l’équipe, nous devons tenir compte de tous les facteurs pour contenter les règlements et la DNCG. Nous devons nous assurer que pour Bordeaux tout est correct. C’est effectivement une période curieuse. Nous n’avons pas l’autorité sur les décisions, mais nous avons une influence certaine sur les décisions importantes. Nous conseillons mais c’est l’autorité M6 qui agit en son âme et conscience pour le bien de l’équipe ».

 

En guise de complément, il est aussi revenu sur sa relation avec son prédécesseur, Monsieur de Tavernost, auquel il va devoir prendre la succession. « La première chose que je veux dire, c’est que j’ai beaucoup de respect pour Nicolas de Tavernost. Vous savez, il y a bien un jour où il était de l’autre côté de la table des négociations. Il doit faire ce qui est le mieux pour l’intérêt de ses actionnaires. Je l’apprécie comme personne. Nous avons eu un dialogue très ouvert. Quand nous avons rencontré des obstacles, ils ont été écartés avec succès. Mais encore aujourd’hui, nous sommes face à face à la table des négociations ».

 

Enfin, le fait qu’M6 a comblé son déficit tous les ans lui a été mentionné. De ce fait, il s’est aussi exprimé sur ce procédé et s’il comptait s’exercer de la même manière. « En fait, je pense que le succès financier et le succès sur le terrain ne sont pas automatiquement liés. Evidemment, nous allons investir dans le club. Nous avons déjà investi. Nous nous attendons à une période de pertes. Mais avec nos investisseurs, nous pensons que nous pouvons obtenir un club plus profitable financièrement mais aussi un club couronné de succès sur le terrain ».

 

RMC Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des