Joseph DaGrosa : « Clairement il aimait l’équipe, mais nous n’avons pas trouvé d’accord financier »

 

Pour l’une de ses premières prises de parole dans les médias, le futur actionnaire de Bordeaux, Joseph Da Grosa, est intervenu sur l’arrivée avortée sur le banc bordelais de l’ancien attaquant des Bleus, Thierry Henry. « Il y a plusieurs facteurs. D’abord, nous avons eu l’opportunité de rencontrer Thierry Henry à New-York il y a quelques semaines. Il nous a beaucoup impressionné, il est remarquable. J’ai un immense respect pour lui. Automatiquement, nous pensons à ce qu’il y a de meilleur pour diriger le club. Thierry possède un potentiel immense. Parfois, de manière radicale, malheureusement des gens ne sont pas d’accord et nous ne sommes pas tombés d’accord financièrement. Clairement il aimait l’équipe, mais nous n’avons pas trouvé d’accord financier. Vous savez, quand on regarde tout ça en arrière à froid, ça a été le principal levier. Comme je l’ai dit, dans ce dossier, nous devions trouver un accord avec trois parties, ce n’était pas juste GACP et Thierry Henry. M6 était aussi de la partie ».

 

RMC Sports

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des