Stéphane Darmani : « Ici, les gens sont quand même perplexes quant à sa capacité à entraîner en Europe »

 

Stéphane Darmani, correspondant à Sao Paulo pour le groupe Canal, a fait le point sur la suite de la carrière de Ricardo Gomes au Brésil, après son départ de l’Europe et de Monaco, avec entre-temps les problèmes de santé qu’on connait.

« Maintenant, comme entraineur, il n’a pas une grosse côte au Brésil. Il ne fait pas partie des entraineurs de premier rang. Son meilleur résultat, c’est une Coupe du Brésil en 2011 avec Vasco, et ça c’était avant l’AVC. Ensuite, il a fait remonter Botafogo en première division brésilienne, mais sans pour autant développer un football extraordinaire. Ça lui a quand même permis de rebondir ensuite, il est à Sao Paulo Football Club, qui est quand même un club de premier plan au Brésil. Il a lancé des jeunes, il est plutôt bon dans ce domaine-là. Mais c’est difficile de le juger parce qu’il n’a dirigé l’équipe que pour 18 matches, pour un bilan de 6 victoires, 5 nuls et 7 défaites. Il était dans un contexte compliqué où il a été limogé assez rapidement. C’est difficile de le juger au niveau de ses résultats, mais ici les gens sont quand même perplexes quant à sa capacité à entrainer en Europe […] Je pense qu’il a conjugué l’envie de revenir en Ligue 1 avec l’occasion qui s’est présentée avec Bordeaux. Ca ne se refuse pas pour lui, surtout dans le contexte très sulfureux où il évoluait à Santos. Et il n’était pas sûr du tout qu’un club de première division brésilienne lui propose un banc, loin de là. Il va se retrouver comme étant le seul entraineur brésilien à entraineur un club dans un grand championnat européen. Il n’y en a pas d’autre. C’est quand même une opportunité qui ne se refuse pas »

Canal+

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des