Pablo Castro : « J’aurais gagné trois fois plus à Krasnodar que ce que je gagne à Bordeaux… »

 

En partant de Corinthians, Pablo Castro est partie avec une étiquette de « mercenaire », des suites de rumeurs de la presse évoquant une demande de salaire trop importante, et des exigences de son agent. Dans la presse brésilienne, le défenseur central des Girondins de Bordeaux s’est exprimé sur le sujet.

« Ils m’ont dit que j’étais un mercenaire… Les gens se forment des opinions à partir de ce qu’ils voient à la télévision. Mais la réalité n’est pas toujours même que ce qui est évoqué… Cela fait partie de notre métier que d’autres nous jugent, sans nous connaitre. Mais nous devons faire face à ça. Tout dans la vie prend du temps. Si vous êtes une personne correcte, la vérité viendra, même si d’autres personnes insistent pour dire que vous être différent de ce que vous êtes ».

Début août, le brésilien aurait pu partir pour la Russie, à Krasnodar, tout était bouclé… Mais il fit au dernier moment volte-face.

« Je suis quelqu’un de très calme, les personnes qui sont proches de moi le savent. Tout le monde m’a traité de mercenaire, mais personne ne connait mes principes. Sur cette proposition de Krasnodar, j’aurais gagné trois fois plus que ce que je gagne à Bordeaux. Mais il faut tout mettre en balance… Je mets ma famille en premier parce que nous avons eu une adaptation très difficile à mon arrivée en France ? Tout va bien maintenant, mais je ne pouvais pas oublier ça. Je ne pouvais pas passer outre ça, puis aussi un pays plus compliqué, où il fait froid, avec une langue plus difficile… J’ai préféré rester ».

Radio Jovem Pan

Traduction Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des