Didier Roustan : « S’il se lève, on fait quoi, on lui coupe la tête ? »

 

Didier Roustan, journaliste et chroniqueur dans l’émission L’Equipe du Soir, est revenu avec humour sur le fait que Ricardo, nouveau manager général des Girondins, officieusement entraîneur, ne puisse s’assoir pas sur le banc de Bordeaux, sous peine d’amende :

 

Les gens qui vont être handicapés, c’est la presse, c’est les supporters, c’est le public, puisque tu vas entendre donc, celui qui a les diplômes, Éric Bédouet. Au demeurant, c’est dommage. Donc il ne peut pas se lever ? S’il est sur le banc c’est 25000 euros (de sanction) quoi qu’il arrive ? S’il se lève, on fait quoi, on lui coupe la tête ?

 

Le poste d’entraîneur des Girondins sera officiellement occupé par Eric Bédouet, qui a les diplômes nécessaires pour la fonction. Ricardo sera donc forcément handicapé par cette restriction de mobilité en match.

 

 

L’Equipe TV

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des