Bruno Da Rocha : « Élie Baup il ne jouait qu’avec 15-16 mecs. Mais si c’était à refaire aujourd’hui, il ne pourrait pas »

 

Bruno Da Rocha, consultant Girondins4Ever, a évoqué l’importance d’avoir un effectif qui tienne la route, quand une équipe joue tous les 3 jours. L’ancien joueur des Girondins évoque notamment Jaroslav Plasil et Igor Lewczuk, ainsi que l’équipe championne en 1999 sous l’ère Elie Baup :

« Le haut niveau, tu sais que tu vas avoir beaucoup de matchs. Tu sais que tu vas jouer tous les 3 jours. Il savait (Éric Bédouet) que ça allait être dur à Rennes. Il n’a pas voulu mettre les jeunes… Dans tous les cas, tu repars avec zéro point. Tu mets les jeunes ! Les gamins, tu ne les grilles pas, eux, ils sont contents de jouer. Même s’ils jouent une fois contre Rennes, ils sont contents. Après, si tu perds, ce n’est pas grave, au moins, ils s’aguerrissent. Je suis désolé mais, Plasil, il n’a plus l’âge pour enchaîner les matchs comme ça… Là, en plus, tu viens de perdre Pablo. Tu vas jouer avec Koundé et Lewczuk. Avec Lewczuk, tu n’as pas intérêt de jouer très haut… Bienvenue dans le monde du haut niveau ! Ils ne comprennent pas qu’il faut des effectifs qui tiennent la route. Ce n’est pas comme avant, quand on a été champion, si tu regardes, on avait joué avec 15-16 mecs dans l’année. Élie Baup il ne jouait qu’avec 15-16 mecs. Mais si c’était à refaire aujourd’hui, il ne pourrait pas. Ce n’est pas possible. Tu joues tous les 3 jours avec la Coupe d’Europe, ce n’est pas possible. Le jeu a évolué, le côté athlétique, ça a beaucoup plus évolué. Des efforts, contre-efforts, tu en as vachement plus ! ».

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des