Jérôme Dauba explique la stratégie de recrutement de la section féminine des Girondins

AFP PHOTO / FRANCK FIFE

Jérôme Dauba s’est exprimé sur la stratégie de recrutement de la section féminine des Girondins de Bordeaux, qui a été opérée en collaboration avec Ulrich Ramé.

« On s’était posé la question avec Ulrich Ramé sur le profil de l’équipe, et on s’était rendu compte que depuis deux saisons on était plutôt bon dans le jeu en possession mais qu’on avait du mal à finir nos actions. Dans certains matches, on manquait de tranchant dans la zone de finition. On sait qu’on a besoin d’avoir des joueuses qui soient tueuses sur le plan offensif. C’est pour ça qu’on a souhaité prendre des joueuses dans ce profil comme Viviane Asseyi qui est internationale, dont on connait sa qualité de finisseuse. On a pris Claire Lavogez qui a également cette capacité à finir mais aussi à être dans la dernière passe. Maëlle Garbino également qui est une très bonne joueuse sur le côté, capable de mettre des bons centres, puis Camille Surdez qui est plutôt une joueuse de profondeur, capable de bien négocier ces ballons et d’être performante dans les un contre un. C’est une vraie stratégie d’avoir différents profils sur le plan offensif. Et défensivement, il fallait compenser le départ de Niamh Fahey en prenant Vanessa Gilles qui est une joueuse avec un profil athlétique, qui est très performante dans le domaine aérien. On sait que c’est une donnée qui est primordiale si on veut aller chercher les équipes du Top4, qui elles ont des joueuses très athlétiques sur le plan offensif. Donc pour pouvoir les contrer, il nous fallait vraiment une très bonne joueuse dans le domaine aérien, et Vanessa correspond à nos attente ».

GoldFM

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des