Florian Brunet : « Je ne suis pas sûr qu’il y aurait eu 2-0 sans le Virage Sud jeudi soir »

Florian Brunet s’est exprimé sur l’affluence du stade « René Gallice » lors du match opposant les Girondins de Bordeaux à La Gantoise jeudi dernier, en notant justement que la politique tarifaire du club avait payé, et qu’il fallait rééditer cela à l’avenir.

« Bien sûr que le début de saison nous inquiète mais ce n’est qu’un début de saison. On va essayer de retenir pour l’instant cette formidable soirée qu’on a connue jeudi soir, qui est peut-être l’une des plus belles soirées du Stade René Gallice. Il y avait du monde, la politique tarifaire du club a payé, que cela serve de leçon à l’avenir […] Il y a beaucoup de gens modestes qui viennent au stade. Au départ, les places étaient à 15 euros, et elles sont passées à 5€ ; ce n’est pas pareil. On avait quelques milliers de personnes la semaine précédant le match, et dès que le club a changé sa politique tarifaire, le stade a été plein. On a vécu vraiment une formidable soirée jeudi soir avec une ambiance extraordinaire. D’ailleurs, à ce propos, le Virage Sud a répondu présent. Et on a prouvé l’importance qu’avait le Virage Sud dans le club, et qu’il faudrait compter sur nous à l’avenir comme il a toujours fallu compter […] Je ne suis pas sûr qu’il y aurait eu 2-0 sans le Virage Sud jeudi soir. On a une vraie importance sur les résultats sportifs de l’équipe, on doit être respectés en tant que tel évidemment ».

TV7

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des