Florian Brunet : « Nous n’avons aucune confiance dans les repreneurs actuels pour assurer la pérennité du club »

Afin d’expliquer les demandes et les craintes des UltramarinesFlorian Brunet a mis en avant les interrogations du groupe de supporters des Girondins de Bordeaux sur les futurs repreneurs du club.

« On les a vus à l’œuvre cet été, c’était déjà les repreneurs qui avaient le chéquier, et on a vu le fiasco Thierry henry. On a vu que le chéquier n’a jamais été sorti quasiment pendant ce recrutement. Il y a quand même un mercato largement positif financièrement parlant. Et reprendre un club ce n’est pas simplement amener 60 millions d’euros, parce qu’on parle de 100 millions, mais il faut déduire la vente de Malcom, donc on est plus sur 60 millions d’euros. Il va y avoir l’année prochaine et les années suivantes des passages sur le DNCG, comme M6 a assumé ces passages pendant 20 ans. Est-ce que King Street et GAPC, avec Monsieur DaGrosa, vont réellement combler les 10-20 millions de trou qui peuvent tout à fait se présenter sur les prochaines années, comme M6 l’a connu sur les précédentes années ?! M6 a toujours comblé ce trou. Nous n’avons aucune confiance dans les repreneurs actuels pour assurer la pérennité du club […] Aujourd’hui, il y a plusieurs possibilités. Il faut que les fonds arrivent déjà, ça apportera un peu de contenance à ce projet. Ensuite, on veut vraiment un avis impartial et approfondi d’Alain Juppé. On demande à Alain Juppé de prendre en main ce dossier, et d’écouter la voix du Virage Sud. Et après, il faut se renseigner sur le profil de ces gens-là. Les Girondins de Bordeaux, ce n’est pas une entreprise comme une autre ».

TV7

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des