Gilles Favard : « Quand on décide d’avoir Thierry Henry, on sait que ça va coûter 200000€ »

 

Gilles Favard s’est exprimé sur les exigences de Thierry Henry (200000€ bruts mensuels, commission d’agent, et demandes logistiques pour sa famille), ou plutôt de son agent, qui auraient fait capoter l’affaire pour le poste d’entraineur des Girondins de Bordeaux.

« Premièrement, je pense sincèrement que Thierry Henry n’avait vraiment pas envie de revenir en France. Le deuxième point, quand on est les Girondins de Bordeaux et qu’on veut Thierry Henry, on sait que ça va coûter 200000€, donc on ne commence pas à dire qu’il n’a pas d’expérience… Ou alors, c’est eux qui n’ont pas d’expérience. Nicolas de Tavernost, les deux-trois dernières années, vraiment… Il fait tout et tout son contraire. La cellule de recrutement, elle est dans son bureau, avenue du Général de Gaulle, à Neuilly. Alors on va dire les choses telles qu’elles sont. Quand on décide d’avoir Thierry Henry, on sait que ça va coûter 200000€, c’est une base. En France, les dirigeants français veulent toujours vendre leur club, et ils disent ‘avec votre argent, on va vous expliquer, on va rester, et on va dépenser le vôtre d’argent’. C’est ce que fait De Tavernost. Il n’avait qu’à laisser les autres décider puisque c’était les autres (GACP) qui lui avaient donné l’idée il y a six mois de prendre Gustavo Poyet. Mais quand tu vas chercher Thierry Henry, tu connais les tarifs. Mais je pense vraiment aussi que Thierry Henry n’avait pas vraiment envie de venir ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des