Marc Planus : « Il y a un goût d’inachevé chez tous les derniers entraîneurs à Bordeaux »

 

Ancien défenseur mythique des Girondins, Marc Planus a débattu au sujet de l’investissement de l’actionnaire majoritaire actuel M6. Il a ainsi poursuivi sa réflexion en abordant la difficulté de coacher le club au scapulaire ces dernières années. « On ne peut pas occulter le fait que M6 veut se désengager du club depuis un certain temps. Leurs investissements se sont réalisés au compte-gouttes. On fait plus du rafistolage que créer un projet à long terme. Si l’actionnaire a un projet différent de celui de l’entraineur, c’est compliqué de faire cohabiter les deux. Il faut davantage de transparence. Cela signifie avoir des gens plus soudés autour du projet. On manque de clarté sur la réalité des ambitions […] Quand Blanc est Champion de France, il n’y avait pas de directeur sportif. Il a réussi mais il assumait. Et s’il y avait échec, il ne parlait pas d’économie ou de je ne sais quoi, c’était lui. Aujourd’hui, on ne sait pas qui prend les décisions. Et quand la situation se complique, tout le monde regarde un peu du coin de l’œil […] Il y a un goût d’inachevé chez tous les derniers entraîneurs. Bordeaux, c’est un super club pour eux, mais c’est plus compliqué qu’avant ».

 

France Football

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des