Christophe Dugarry : « Si tu n’as pas les reins solides, n’appelle pas Thierry Henry, ça me rappelle Zizou… »

Christophe Dugarry a évoqué, avant que le champion du Monde 98 ne donne sa décision, les raisons qui pouvaient faire que Thierry Henry soit finalement réticent à venir à Bordeaux.

« Il demande un salaire, entre 1.5 millions et 2 millions d’euros, c’est beaucoup d’argent mais aujourd’hui les entraineurs c’est à peu près ce qu’ils touchent. C’est Thierry Henry, derrière il va y avoir des retombées, ça ne me choque pas. Qu’il demande un logement et de la logistique… Je sais qu’à Bordeaux tout est compliqué, même s’il y a 230 employés, tout est toujours compliqué… Et il demande des joueurs, heureusement qu’il demande des joueurs ! Ca me rappelle Zizou, ça avait capoté parce que Zizou voulait des joueurs en plus, une enveloppe… Si tu prends des anciens joueurs de ce calibre, ce sont des mecs qui veulent gagner et être compétitif. C’est un investissement, mais ne le contacte pas alors… Tu t’attends à quoi ? Sous prétexte que c’est un jeune entraineur, qu’il va avaler toutes les couleuvres ? Bien évidemment que ça ne fonctionne pas comme ça. Ces gars-là arrivent avec une ambition ! Ils veulent des garanties, ils ne veulent pas s’exposer, se ridiculiser. C’est leur image qui va être mise en avant, le club va communiquer derrière… Tout Bordeaux attend Thierry les bras ouvert, il ne peut pas s’exposer comme ça, ce n’est pas possible […] Si tu n’as pas les reins solides, n’appelle pas Thierry Henry, prends un entraineur de Ligue 1… […] Thierry Henry c’est une idée géniale, mais ça me rappelle Zizou. Zizou voulait une enveloppe de 30-40 millions d’euros pour recruter, M6 n’a pas voulu libérer cette enveloppe. Thierry c’est la même chose, il veut un salaire, une maison, qu’on s’occupe de sa famille, et des joueurs. C’est normal. Soit on prend des risques et on fonce, on croit en ce projet, et on amène toute la ville, tout le public, soit… Tu te rends compte de ce que ça peut amener Zidane ou Henry ? A un moment ou un autre, il faut arrêter d’être petit bras. Je ne dis pas que ça va marcher, mais ce club a besoin de relancer quelque chose, d’un vrai projet, quelque chose de faire. Les supporters sont ridiculisés, ils en ont marre. Il faut que ce club renaisse. Ce sont des risques qui se prennent ! […] Aujourd’hui c’est un club qui végète, le Bordeaux d’avant c’est terminé. Je ne sais plus ce qu’il représente ce club malheureusement, il faut relancer quelque chose ».

 

RMC

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des