Dave Appadoo : « Ils vont passer pour des cons si ça ne se fait pas… »

Dave Appadoo est revenu sur le coup de froid d’hier, avec l’annonce d’un éventuel « non » de Thierry Henry pour le poste d’entraineur des Girondins de Bordeaux.

« Si ça ne se fait pas, c’est un énorme coup dur pour Bordeaux. Là maintenant, pour tout le monde, même les entraineurs de Ligue 1, commentent cette venue. Ils vont passer pour des cons si ça ne se fait pas… […] Okay, tu es un Thierry Henry qui n’a jamais entrainé, mais tu es Thierry Henry quand même. Cela veut dire que quand tu arrives dans un club pour faire tes  premiers pas, le club va bénéficier de cette lumière nationale, internationale… Cela veut dire que lui ne peut pas s’engager sans avoir la garantie derrière. Il faut aussi que l’envie soit partagée, et que les américains aient l’envie de construire une équipe compétitive. Je pense que Thierry Henry n’a pas envie de bâtier sur 10-15 ans, c’est un tremplin, donc ce qu’il veut c’est que dans les 18 mois, il y ait eu deux mercatos qui soient très actifs. Si cette garantie il ne l’a pas, il peut hésiter aussi de son côté […] L’aspect financier ? J’imagine que ce n’est pas un philanthrope mais j’imagine qu’Henry, ses exigences, elles ne sont pas sur sa feuille de salaire, mais sur les moyens mis pour avoir une équipe compétitive. Je pense qu’il n’est pas fou, il sait aussi qu’il y a de grands noms du foot qui se sont noyés dans des équipes qui n’étaient pas à la hauteur de ce qu’ils voulaient, et cela peut vous griller derrière sur une scène internationale

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

1
Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
christian1955 Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
christian1955
Membre
christian1955

S ‘ il ne vient pas ? ? S ‘ il vient ? ? si tu n ‘ en sais pas plus que ça toi et tes collegues scribouilleurs de torchons , journaleux véreux . . . FERMEZ la ! ! ! et je reste poli