Jérôme Rothen ne voit pas Samuel Kalu comme une « carotte », mais Nicolas De Préville comme un attaquant « de seconde zone »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des