Benoit Costil : « On ne s’est pas bougé le cul pour au final la bâcler lorsqu’on est aux portes des groupes »

Benoit Costil a évoqué la gestion des trois matches dans la semaine avec le championnat et la Coupe d’Europe, quand l’un est terminé il faut directement basculer sur l’autre comme en ce moment avec La Gantoise et Monaco. « Il n’y a pas de priorité à donner. La priorité c’est Monaco, et pour le match retour face à La Gantoise il y aura plus de temps de récupération. Je dirais que la problématique dans les trois matches dans la semaine, le match le plus difficile c’est souvent le match du dimanche à 17 heures. Le temps de récupération est moindre, l’horaire aussi c’est moins évident. On aura le temps de se pencher sur La Gantoise et ce match retour, qui sera difficile d’ailleurs. Là, c’est uniquement Monaco et ce qu’on doit faire pour débloquer le compteur. On est à zéro point aujourd’hui, mais on va tout donner sur tous les tableaux. Et, parfois, forcément, il y en qui peut-être se disent qu’il faut presque lâcher la Coupe pour le championnat. Désolé, ce n’est pas l’objectif. On ne s’est pas bougé le cul comme on l’a fait depuis le mois de janvier pour redresser la pente, finir sixièmes, être très heureux, reprendre l’entrainement le 29 juin dans l’optique d’être prêts pour l’Europa Ligue… Ce n’est pas pour au final la bâcler lorsqu’on est aux portes des groupes de l’Europa Ligue ».

 

Retranscription Girondins4Ever

Suivez la conférence de presse de Benoît Costil

Publiée par FC Girondins de Bordeaux sur Vendredi 24 août 2018

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des