Saïd Ennjimi : « N’y a t-il pas une clause dans le contrat, à la 484ème ligne, selon laquelle ils pourraient se retirer ?! »

Saïd Ennjimi s’est exprimé sur la situation actuelle des Girondins de Bordeaux.

« C’est un peu le club de chez moi… Je ne suis pas certain que le nouvel entraineur ait vraiment des moyens. Je pense qu’M6 a fait une belle opération avec la vente de Malcom. Le club était structurellement déficitaire depuis des années. Je ne pense pas que 41 millions rentrés, soient 41 millions d’euros sortis. Après, il ne faut pas dédouaner non plus la responsabilité de l’entraineur. Gustavo Poyet n’était pas obligé de faire une sortie comme ça devant les médias, il aurait très bien pu la faire en tête à tête avec ses dirigeants si jamais il avait vraiment envie de faire grandir le club. Je pense qu’il faut parler un peu de lui aussi, et ne pas se concentrer uniquement sur les difficultés structurelles de Bordeaux. Moi, je regrette, parce qu’ils étaient vraiment en train de reconstruire quelque chose avec Stéphane Martin, avec les moyens qu’ils ont. Cette transition entre M6 et le futur propriétaire américain, ce que l’on peut regretter, c’est que ça ne se soit pas fait à l’intersaison. Ça aurait été parfait si fin mai ça avait été réglé, M6 prend son chèque, les nouveaux propriétaires arrivent et investissent sur le marché des transferts… Là, c’est vrai qu’on a du mal à lire la trajectoire et les prochaines semaines vont être cruciales. Et est-ce qu’il n’y a pas une clause dans le contrat avec les investisseurs, à la 484ème ligne, selon laquelle ils pourraient se retirer ?! Je ne l’espère pas. Mais je n’ai pas d’informations à ce sujet ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des