Nabil Djellit : « Pas de joueurs confirmé, cela parait globalement léger, avec des joueurs dont j’ai l’impression que ça décline »

Pour Nabil Djellit, il n’y a pas grand-chose de positif aux Girondins de Bordeaux, et la saison ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices.

« Bordeaux, c’est le flou Champions Project. Il y a des dysfonctionnements. Cela a explosé avec Gustavo Poyet parce qu’il n’était pas content au niveau du recrutement. Il y avait une défiance avec la direction sportive. C’est aussi un club qui est dans une situation de transition parce qu’il va changer de propriétaires. Je rappelle comme ça qu’ils ont quand même laissé partir et ça je peux le comprendre, financièrement, leur meilleur joueur Malcom. Ils l’ont remplacé par Samuel Kalu, qu’on a vu contre Toulouse, qui était un peu timide. Mis à part Briand, ils n’ont pas pris de joueur confirmé. Cela parait globalement léger. En plus, tu as quand même des joueurs dont j’ai l’impression que ça décline. Costil, je ne veux pas tirer sur l’ambulance mais voilà, sur les deux buts tu peux te poser des questions. Plasil, bon, il commence à avoir les jambes lourdes. Il y a vraiment des interrogations au niveau de la qualité de l’effectif. Poyet attendait des noms… Il y a Laborde qui est parti aussi ! De Préville, c’est un faux neuf, on l’a vu contre Toulouse. Poyet attendait un attaquant pour le remplacer et il n’est pas arrivé… Il reste dix jours, qui va décider ? Leur situation m’inquiète, d’autant qu’ils sont sur plusieurs tableaux ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des