Bruno Da Rocha : « Je pense qu’il a des envies de partir, des envies de lâcher, parce qu’il n’est appuyé par personne dans le club »

Bruno Da Rocha

 

Notre nouveau consultant Bruno Da Rocha, champion de France 1999 avec les Girondins de Bordeaux, est revenu sur cette journée qui a vu la mise à pied de l’entraîneur bordelais Gustavo Poyet par ses dirigeants, après son coup de sang en conférence de presse après le match d’Europa League contre Mariupol, ce jeudi. L’ancien milieu de terrain comprend la réaction de Gustavo Poyet, mais ne l’approuve pas pour autant :

 

Je n’étais pas surpris de la mise à pied parce que, sur sa conférence de presse, je peux comprendre qu’il se soit fait prendre pour un idiot, il n’y a pas de souci. Mais là où il a dépassé les bornes, c’est de parler comme ça du club et de certains dirigeants. Même s’il le pense, il ne le dit pas, et il règle ça en interne. Tu n’as pas besoin de lâcher des trucs comme ça devant tout le monde : c’est mettre de l’huile sur le feu. C’est un agacement de Poyet, et s’il l’a fait, c’est qu’il en avait marre. En faisant ça, il savait bien les répercussions qu’il allait avoir. Je pense qu’il est dans un non-retour. Je pense qu’il a des envies de partir, des envies de lâcher, parce qu’il n’est appuyé par personne dans le club. Il savait bien que, si ce n’était pas maintenant, c’était dans 4-5 journées.

 

Bruno Da Rocha ne croit pas que l’entraîneur uruguayen continuera à coacher Bordeaux :

 

C’est bizarre que tu pètes les plombs après un match que tu gagnes en plus. C’est bizarre cette réaction. À la limite, tu perds 3-0, tu n’as pas d’occasions, tu te dis « Merde, j’ai plus d’attaquant, comment on va faire ? ». Laborde, je pense que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Il s’est dit « Maintenant, j’en ai marre, je vais dézinguer tout le monde, on va venir me sortir et basta ! ». À mon avis, il ne continuera pas, il va y avoir un arrangement à l’amiable. Tu ne peux pas revenir comme ça. Là, il y a vraiment une cassure entre les dirigeants et lui. Tu ne peux pas bosser comme ça, ce n’est pas possible. Même pour le club, ce n’est pas bon.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des