Nabil Djellit : « Là, il faut vraiment un nom, ils ont besoin d’un contre-feu médiatique »

Nabil Djellit a donné son avis sur certains noms qui pourraient se voir proposer de remplacer Gustavo Poyet sur le banc des Girondins de Bordeaux. « Jocelyn Gourvennec ne serait pas contre revenir et finir l’histoire avec Bordeaux […] Thierry Henry, ce serait un contre-feu exceptionnel pour Bordeaux. C’est génial… Il peut même avoir un état de grâce qui peut vous permettre d’arriver tranquillement jusqu’à la vente du club. En plus, il a une autorité, une légitimité et un respect naturel, comme Zidane ou Vieira. Pour lui, ce serait un super challenge, lui qui a été annoncé du côté de Leicester comme adjoint si Claude Puel devait quitter ses fonctions. Pour une première expérience, ce serait top […] Avoir une opportunité comme ça, avoir des gens qui vous font confiance, au-delà de l’aspect marketing et du nom… C’est une proposition intermédiaire, on ne va pas lui donner le FC Barcelone ou le Real Madrid d’entrée. Après, c’est à lui de sentir quel projet peut lui correspondre, il ne faut pas y aller pour y aller […] Là, il faut vraiment un nom. Je ne suis pas forcément pour le truc un peu marketing, mais je pense qu’ils ont besoin d’un contre-feu médiatique ».

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des