Stéphane Martin explique les raisons du conflit entre la direction des Girondins et Gustavo Poyet

 

Pour le Président des Girondins de Bordeaux, Stéphane Martin, la raison du conflit avec Gustavo Poyet est la lenteur du mercato bordelais.

« On a estimé que les bornes avaient été dépassées donc le club a pris cette décision de mise à pied.  Après, ce qu’il a amené à faire ces déclarations en conférence de presse, il lui appartient de répondre là-dessus […] Depuis deux mois, il y avait un peu plus de tensions qu’auparavant ; Lors des six premiers mois il n’y en a eu aucune. Le début du mercato a marqué des tensions qui sont apparues et qui n’ont fait que s’envenimer avec le point d’orgue d’hier soir. Ça reste une surprise, après une victoire, d’avoir une sortie aussi virulente. On a pris acte et pris la mesure qui de mon point de vue s’imposait. Après de telles déclarations cela me parait compliqué de faire comme si de rien n’était […] C’est essentiellement une frustration par rapport à un mercato qui a démarré lentement, mais pas sur l’identité des joueurs, je ne pense pas. C’est une frustration, probablement un stress, lié à l’absence de recrues pendant tout le mois de juillet […] Ce ne sont pas des situations qu’on est heureux de vivre et qu’on souhaite en tant que dirigeant surtout quand les résultats sur le terrain sont très bons. Mais ce n’est pas nous qui avons souhaité en arriver là […]  C’est compliqué dans la gestion du club parce qu’encore une fois sur le terrain tout se passait bien. Humainement jusqu’à il y a deux fois, tout se passait très bien aussi. Il y a eu une dégradation des rapports progressives, donc ça le devient mois. Mais je reste très surpris de la dégradation aussi rapide des rapports professionnels et le point d’orgue d’hier qui me laisse assez pantois ».

Retranscription Girondins4Ever

Suivez la conférence de presse de Stéphane Martin

Publiée par FC Girondins de Bordeaux sur Vendredi 17 août 2018

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des