Gustavo Poyet : « Je ne peux pas penser à Toulouse. Si j’y pense, cela veut dire que je ne pense pas à Mariupol »

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des