Thierry Laurey : « On a eu la bonne idée de les faire courir, c’était le plan de jeu »

Thierry Laurey, l’entraineur de Strasbourg, s’est réjoui d’avoir réussi la même performance que celle réalisée la saison passée, à savoir venir s’imposer en terre girondine. « Je n’ai aucune raison de pleurer donc je vais sourire. On n’avait pas forcément prévu qu’il y ait un fait de jeu en notre faveur. Quand on travaille la semaine, c’est pour jouer à 11 contre 11. On sait qu’à 11 contre 11, on aurait été plus en difficulté. On a profité de ce fait de jeu, c’est une bonne chose pour nous. Après, on est content, sans plus, on est heureux d’avoir pris trois points car ce sont trois points qui ne seront pas à aller chercher en fin de saison. Mais on sait qu’on a encore beaucoup de travail ». Le fait de jeu, l’expulsion de Pablo Castro a donc joué un rôle majeur dans la victoire de Strasbourg face aux Girondins. « Il m’a semblé que les Bordelais étaient un peu atteints physiquement, notamment en seconde période. On a eu la bonne idée de les faire courir, c’était le plan de jeu déjà à 11 contre 11. À partir du moment où ils se retrouvaient à 10, c’était encore plus d’actualité. C’est vrai qu’en deuxième période, cette équipe avait le match de jeudi dans les jambes. C’est très difficile quand tu dois rejouer trois jours après et que tu te retrouves à dix rapidement, ça impacte forcément sur le rendement de l’équipe ».

L’Equipe

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des