Thierry Laurey : « J’aurais préféré qu’il y ait une semaine ou deux de plus de préparation… »

Thierry Laurey, le coach de Strasbourg, s’est exprimé sur le début de saison de son équipe et sur le match du jour face aux Girondins de Bordeaux.

« On ne peut pas empêcher les gens d’être impatients, mais moi je suis tout simplement heureux d’être là, de reprendre en Ligue 1, avec le club. Mais il n’y a pas d’impatience. Je dirais même que j’aurais préféré qu’il y ait une semaine ou deux de plus de préparation parce que ça nous aurait facilité un peu la tâche. On a travaillé pour être prêts au mieux dimanche, et j’espère qu’on fera beaucoup mieux que la première journée de L1 de l’an passé. Même si j’ai vu que vendredi, il y a une équipe qui n’a pas fait mieux que nous (Toulouse, à Marseille, ndlr) […] Il faut qu’on se prépare bien mentalement, qu’on soit prêts à souffrir par moment, et il faut qu’on soit suffisamment ambitieux aussi pour pouvoir faire mal à l’adversaire. Ce n’est pas seulement l’aspect physique, c’est aussi l’aspect tactique et mental, parce qu’il faut qu’on apprenne à souffrir ensemble, qu’on apprenne à gagner ensemble, à perdre ensemble. Cela peut créer quelques fois des distensions, il faut qu’on arrive à tout homogénéiser. J’ai toujours fonctionné avec des groupes plutôt qu’avec des personnalités ou des individus. Je veux que le pouvoir du vestiaire ne réside pas sur une personne mais sur des leaders, et c’est ce qu’on a cherché aussi à travers le recrutement cette saison, on a voulu prendre des gens d’expérience. On en avait déjà quelques-uns, on en a rajoutés d’autres. On espère que grâce à ça, on va pouvoir fonctionner correctement. On parle beaucoup, on échange beaucoup, et on essaye de prendre les bonnes décisions à chaque fois grâce à ça ».

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des