Benoit Costil : « Dire que ça a changé la trajectoire, je ne pourrais pas, mais je la prends du bout des phalanges »

Benoit Costil est revenu sur la victoire des Girondins de Bordeaux face à Mariupol, sur le score de 1-3.

« Le but encaissé, je dirais presque qu’il nous a fait du bien, même si c’est facile de dire ça après le match. Dans l’ensemble, on a quand même fait un match consistant, on a réussi à les mettre régulièrement en danger. Eux, nous ont posés des problèmes quand même mais c’est un match satisfaisant, je pense […] Je fais l’arrêt du 2-0, oui, c’est tant mieux. Il y avait eu deux matches pas évidents contre Ventspils où je n’avais pas eu grand-chose à faire. Là, c’était un match différent pour moi, avec beaucoup de ballons au pied, en essayant de s’adapter au terrain, en jouant beaucoup long. C’était important de ne pas leur faire de cadeau. Puis, bah tant mieux, j’ai pu faire deux-trois arrêts, c’est bien […] Oui la frappe en seconde période, je l’effleure avant qu’elle ne touche le poteau. Après, de là à dire que ça a changé la trajectoire, je ne pourrais pas le dire, mais je la prends du bout des phalanges et tant mieux parce que je crois que quand je me retourne, elle fait poteau intérieur et elle revient dans l’axe. C’était une belle frappe ».

Retranscription Girondins4Ever d’ARL

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des