Les tops/flops Girondins4Ever de Mariupol-Bordeaux

Les notes étant publiées depuis quelques minutes sur notre site, place maintenant aux tops/flops Girondins4Ever de ce match. Voici donc nos distinctions suite à cette nouvelle rencontre européenne de nos joueurs :

Les Tops

Gaëtan Laborde (8/10) : Très bon match de l’attaquant bordelais. Il est enfin récompensé de ses efforts. Titularisé en lieu et place de Nicolas De Préville par rapport au match de la semaine dernière, il a marqué beaucoup plus de points que ce dernier. Il a prouvé qu’il pouvait avoir sa chance à ce poste et sur toute une saison, dans la rotation. Un doublé, une envie de bien faire, des occasions crées, et qui sait, une hiérarchie peut-être modifiée. Le grand gagnant de ce soir.

Younousse Sankharé (8/10) : C’est aussi un match très complet chez notre ami ‘Sankha’. Placé au poste de relayeur haut en début de match, il s’est ensuite positionné au poste de numéro 10 dès que le pressing bordelais s’est intensifié. Deux passes décisives à la clé pour l’ancien guigampais, qui a été le monsieur plus de ce match. Propre.

François Kamano (7/10) : Malgré de gros déchets sur certaines actions, il est l’un des seuls à pouvoir débloquer une action coté bordelais. Même sur une pelouse catastrophique, il a su apporter le danger par moments et faire des différences par sa vitesse et sa technique. Il est en confiance, et ça se sent.

Benoit Costil (7/10) : Mis à rude épreuve en début de match, il encaisse un premier but où il ne peut rien faire (7′). Trop souvent abandonné par sa défense, il a sauvé les meubles comme il a pu sur certaines actions. Il sauve le but du break ukrainien à la 19ème minute, d’une très jolie parade. Il effleure légèrement une autre frappe à la 61ème minute, en la repoussant sur le poteau. Très rassurant ensuite, un vrai capitaine.

 

Les Flops

Maxime Poundjé (4/10) : Offensif sur certaines séquences, il a manqué de justesse sur le dernier geste. Certes, le terrain joue en sa faveur pour le défendre, mais il a parfois réalisé de mauvaises relances, en partie dans l’axe. Ce sont des erreurs impardonnables à ce niveau. Pas en manque d’efforts, mais un peu laborieux donc dans ses constructions.

Zaydou Youssouf (4,5/10) : Le jeune girondin, véritable homme fort du deuxième tour face à Ventspils, a connu plus de difficulté dans cette nouvelle phase. Il n’a pas su apporter offensivement, montrant que ce poste d’ailier n’est pas vraiment le sien. Sur un terrain aussi difficile, il a voulu jouer de sa technique pour faire des différences : en vain. Il a manqué de simplicité dans son jeu, malgré de bonnes intentions.

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des