Olivier Dall’Oglio : « Le gros souci de Yoann a été les blessures à répétition, mais ça n’est pas une psychose »

Photo DFCO

Olivier Dall’Oglio, l’entraineur de Dijon raconte comment Yoann Gourcuff est arrivé dans le club dijonnais. « Ça m’a été soufflé au club. Sébastien Larcier (recruteur), qui est au courant de pas mal de choses, m’a demandé si Yoann pouvait m’intéresser. J’ai répondu : ‘Bien sûr que oui !’ C’est parti comme ça. J’ai eu Yoann au téléphone quelques jours plus tard, d’autres clubs étaient sur lui. Il m’a surtout parlé de retrouver le plaisir. Le plaisir de jouer, de s’exprimer. Je lui ai répondu que son meilleur moyen d’expression, c’est sur le terrain, avec ses pieds ». Connu pour être prédisposé aux blessures, l’ancien milieu de terrain des Girondins a travaillé cet été pour être bien physiquement. « Il a travaillé cet été avec un préparateur. Il a bien bossé, mais a été tracassé par un tiraillement musculaire. Aujourd’hui, il se prépare avec nos deux tunisiens qui étaient au Mondial (Sliti et Haddadi) et ont trois semaines de retard. On y va doucement. Crescendo. On sait que le gros souci de Yoann a été les blessures à répétition, mais ça n’est pas une psychose ». Enfin, son nouvel entraineur confirme que Yoann Gourcuff n’a pas choisit Dijon pour le côté financier. « Sincèrement, il est très loin d’être le plus gros salaire du club ! Son but, c’est le terrain. C’est vraiment très courageux de sa part ».

 

France Football

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des