Mathieu Debuchy : « Cette position de réserviste est difficile parce que tu ne sais jamais ce qu’il peut arriver dans la préparation… »

 

Placé en tant que réserviste à la Coupe du Monde 2018 par Didier Deschamps, Mathieu Debuchy n’était à priori pas surpris par cette position. Il explique justement ce point de vue. « Je ne suis pas du tout surpris vu les quatre mois que je venais de faire avec les Verts… Après, c’est sûr qu’au moment où j’arrive, en février dernier, je ne pensais plus à l’équipe de France. Enfin, c’est toujours dans un coin de ta tête, mais beaucoup moins. Je ne jouais plus depuis un moment, c’était une période difficile. J’ai retrouvé mes sensations, et quand tu les retrouves, que tu as été performant et que ça se passe bien en club, tu te convaincs que tu peux y prétendre et tu y crois… On va dire que c’est un sentiment un peu mitigé. On avait un programme de dix jours jusqu’au 4 juin, si mes souvenirs sont bons. Tu dois t’entraîner et rester en forme au cas où ».

 

Passé cette annonce, on en vient au stade des réflexions et de ce qui entoure ce choix. Et forcément, une annonce de ce genre, sans coup de téléphone, ça blesse un peu… « C’est un peu ça que je n’ai pas trop apprécié. J’ai regardé la conférence de presse d’après sélection et il y a une ou deux choses qui m’ont un peu chagriné. Quand le sélectionneur dit me concernant: “Il a été moins bon sur les deux,trois derniers matches…” Mais les autres matches, j’étais performant… Faut pas oublier. T’as quand même le droit d’avoir un petit coup de moins bien sur quatre mois. Voilà. Après, le fait qu’il dise aussi: “On ne demande pas à un arrière latéral de marquer des buts.” Euh… Ça fait aussi partie de mon métier de marquer. Voilà… C’est deux points que je n’ai pas trop compris et sur lesquels je ne suis pas d’accord avec lui ».

 

France Football

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des