Stéphane Martin : « Un changement de président par GACP ? Je le comprendrais »

 

Le nouvel actionnaire des Girondins, Joseph DaGrosa issu du fonds d’investissement GACP, sera en visite au Haillan jeudi. Stéphane Martin nous explique la raison de cette venue et fait un point sur la situation de ce rachat. « Nicolas de Tavernost sera présent, moi aussi, malgré le match à Mariupol. Il va présenter son projet aux représentants du personnel, du Comité d’entreprise, c’est la procédure légale de consultation, et les membres du comité de direction. C’est la première étape du processus de transition […] GAPC fera son audit et prendra alors ses décisions après le transfert de propriété. Ils ont sans doute déjà des idées, nous n’avons pas encore discuté de cela. Je les sens prêts à avancer vite, car les discussions ont été longues, et ils travaillent à l’américaine, ils seront vite opérationnels. Les responsables de tels fonds sont généralement prêts pour une mise en place rapide ».

 

Il est possible que les investisseurs changent beaucoup de choses lors de leur arrivée à la tête du club aquitaine, comme l’organigramme, ou même un changement peut-être de président. Qu’en pense ce dernier ? « Je le comprendrais, oui. C’est naturel pour un nouvel actionnaire de vouloir imprimer sa stratégie avec ses équipes, dans tous les types d’entreprises. Mais je pense qu’il y a peu de choses à changer, le club fonctionne bien, et je ne pense pas qu’il y aura de gros mouvements de personnels. Ensuite, plus on se rapproche de la direction, plus on est exposés, mais c’est habituel dans tous les secteurs d’activité ».

 

L’intégralité de l’interview est à retrouver sur Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des