Bernard Lions : « S’ils sont qualifiés pour la Ligue Europa, ils prendront beaucoup plus de joueurs »

Les Girondins sont toujours sans arrivées au compteur et leur mercato a bien du mal à démarrer cette été. Bernard Lions pense que le rachat du club y est pour quelque chose mais que le fait de jouer le tour préliminaire aussi joue son rôle. L’effectif définitif dépend grandement d’une qualification pour la phase de groupe de l’Europa League.

« Il y a cette histoire d’investisseurs, je ne veux pas dire que ça arrive au mauvais moment, parce que tu as la chance de vendre ton club 100 millions d’euros, c’est formidable pour un club français de la dimension des Girondins de Bordeaux. Avec 80 millions d’euros qui vont être investis, le loyer du stade est payé… Tout est génial. Après, cela te plombe le mercato. Mais il y a une réalité de la Ligue Europa, si tout va bien pour les Girondins, il leur reste quatre matches. C’est trop tôt. Parce que si tu te retrouves au 31 août qualifié pour la phase de groupes, cela veut dire que tu vas jouer le jeudi, et le dimanche. Et là, il te faut deux équipes. Cela veut dire que quand tu es assuré d’être en phase de groupes de Ligue Europa, que tu es assuré de faire au moins six matches, tu es obligé d’avoir pratiquement deux effectifs. La Ligue Europa, c’est formidable pour les journalistes parce que c’est très exotique, tu pars dans des endroits où tu n’as pas l’habitude d’aller par rapport à la Ligue des Champions. Mais pour des clubs français notamment, ce sont des déplacements extrêmement longs. J’ai fait pendant quatre ans avec Saint-Etienne, quand tu pars au fin fond de l’Anatolie, en Turquie, etc… Quand il fait 40 degrés au mois d’août et que tu rejoues trois jours après à Amiens, c’est épuisant. Donc tu es obligé d’avoir un effectif quantitatif, qui n’est pas du tout le même que si tu ne joues qu’en championnat. Là, tu peux tourner avec 15-20 joueurs, en Ligue Europa non. Donc forcément, aujourd’hui, on est dans une position d’attente… Gustavo Poyet, si tu lui demandes, il va te demander des joueurs, mais ils en prendront beaucoup plus (que les trois annoncés : attaquant, milieu, ailier). S’ils sont qualifiés pour la Ligue Europa, ils prendront beaucoup plus de joueurs. Déjà, tu as la manne financière qui a changé par rapport à il y a deux-trois ans, la dotation pour la Ligue Europa – même si ça n’a rien à voir avec la Ligue des Champions – est quand même plus importante. Ce qui fait ton pain quotidien pour un club, c’est le championnat, avec la qualification aux points, que tu finisses sixième ou douzième ce n’est pas exactement pareil en termes de droits TV… Il y a toutes ces données qui rentrent en ligne de compte et qui font que tu vas lisser ton effectif au dernier jour du mercato. C’est ce qui va se passer à Bordeaux. C’est pour ça que je dis que la sixième place est piégeuse… Si tu te retrouves avec un effectif pléthorique et que dès le mois de septembre tu joues une fois par semaine ?! Tu en fais quoi des 10-15 joueurs qui ne jouent pas de la saison ?! ».

 

L’Equipe21

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des