Benoit Costil : « Je préfère être à notre place plutôt que d’autres équipes qui font encore des matches amicaux »

 

Benoît Costil, le portier des Girondins, a été questionné sur la difficulté d’avoir des matchs très tôt dans la saison. « Je préfère être à notre place plutôt que d’autres équipes qui font encore des matches amicaux. On a une préparation plus courte bien évidemment, car on ne peut pas considérer ce premier match comme un match de préparation, il y a un devoir de résultat. Ce n’est donc pas forcément plus difficile non, plus vite nous sommes dans la compétition et mieux c’est ».

 

Y a t-il encore le spectre Videoton de la saison passée ? « Le couac, c’est l’année dernière. Avec ce qu’il s’est passé la saison dernière, je vois que l’on aime bien remuer le couteau dans la plaie. C’est passé maintenant, c’est arrivé à pleins d’autres équipes. Là, c’est une autre année, avec d’autres personnes. On aborde ça de la même manière que l’année dernière. Faire un non-match, ça arrive à tout le monde. On a l’envie d’être au prochain tour, forcément. Il faut finir le travail ».

 

Alors, parlons de ce match face à Ventspils. Bordeaux devra t-il plutôt gérer l’avance ou attaquer ? « Avec tout le respect que l’on a pour Ventspils, c’est une équipe qui a des qualités, des arguments, mais je pense que c’est quand même à nous d’imposer notre jeu. On est dans notre stade, c’est le premier match devant nos supporters. On ne doit pas être dans la gestion. Si nous sommes dans la gestion sur 5-10 minutes, pourquoi pas, dans un match ça peut arriver. Mais nous allons jouer ce match pour le gagner, et aller de l’avant, forcément pas n’importe comment non plus ».

 

ARL

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des