À Landiras, on se souvient encore des débuts de Jules Koundé

Jules Koundé

Jérôme Bony, le président du club où a débuté Jules Koundé, La Fraternelle De Landiras, se souvient encore du jeune garçon qui avait déjà des facilités dès le plus jeune âge. « Ce n’est pas un jeune qui avait besoin d’être coaché, il comprenait vite le foot, savait déjà se placer… tout était évident pour lui ». Quant à son ami d’enfance, Wilhem Nguema, il va jusqu’à le comparer à un tout récent champion du Monde. « C’est dingue ce qu’il fait. C’est le M’Bappé de la défense  ! ».

En tout cas son passage a été remarqué et apprécié comme le souligne le président et éducateur du club. « Cela donne une très belle image pour les jeunes du club. Cela montre aussi que tout est possible : commencer par un petit village et devenir professionnel ».

 

Sud Ouest

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des