Cédric Anselin : « Zidane m’avait dit : ‘fais des choses sur le terrain que les autres ne peuvent pas faire’ »

anselin

Cédric Anselin s’est souvenu de son départ des Girondins de Bordeaux. L’ancien milieu de terrain fut en quelque sorte obligé de partir pour avoir du temps de jeu.

« L’entraineur a changé l’année d’après, il y avait beaucoup de joueurs qui sont partis, pratiquement toute l’équipe est partie dans des grands clubs… Très rapidement, ils m’ont donné un contrat professionnel. Je savais très bien que le nouvel entraineur allait venir avec des grands joueurs et que je n’allais peut-être pas pouvoir jouer ma place. Après Noël, je suis encore dans le doute de jouer avec l’équipe première à Bordeaux parce qu’il y avait de grands noms comme Benarbia et Micoud à ma place. Je ne jouais pas beaucoup donc je suis parti en prêt à Norwich. Je suis passé du petit jeune blondinet du centre de formation de Bordeaux, à être la star de l’équipe parce que j’avais cette étiquette d’avoir joué une Coupe d’Europe, d’avoir joué avec des icones comme Zidane et Dugarry, Lizarazu… Je suis tombé amoureux de la culture anglaise, du football anglais, et les supporters sont tombés amoureux avec moi parce que j’avais cette chose différente des autres joueurs : j’étais technique, et pas un joueur anglais qui taclait, courait. Je faisais mettre les supporters debout. Zidane m’avait dit : ‘fais des choses sur le terrain que les autres ne peuvent pas faire’. J’ai toujours eu cette phrase dans ma tête. Je me suis senti très bien à Norwich au niveau de ma vie privée, de la ville… J’ai connu mon ancienne femme très rapidement à mon arrivée, je me suis vraiment épanoui sur ma vie anglaise. J’étais sollicité tous les vendredis par les journalistes, j’avais beaucoup plus de responsabilités, de pression. Je n’étais pas vraiment éduqué, organisé moi-même, à pouvoir faire face à tout ça ».

Slate

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des