Alou Diarra : « C’est le plus beau titre de ma carrière parce que c’était long et j’ai vraiment eu un rôle essentiel »

Alou Diarra et Marouane Chamakh

Lors de sa deuxième saison aux Girondins de Bordeaux, Alou Diarra a remporté le titre de champion de France. Une consécration pour le milieu de terrain bordelais. « On pense qu’on peut gagner le titre. C’était la continuité. Il y a eu énormément de confiance qui s’est installé dans ce nouveau groupe. Chacun à son poste a progressé grâce à Laurent Blanc et Jean-Louis Gasset. Il y avait aussi un nouvel engouement derrière Bordeaux car tout le monde voulait faire tomber Lyon. Il y a eu un switch impopulaire derrière Bordeaux qui était un peu inédit de la part de la France entière mais surtout de la région. Là, on a vraiment senti qu’on avait les épaules pour bousculer Lyon. En 2009, ça s’est concrétisé […] C’est le plus beau titre de ma carrière parce que c’était long et j’ai vraiment eu un rôle essentiel. On m’a vraiment donné des responsabilités. C’est surtout la vie de groupe qu’il y avait. On s’entendait super bien, on vivait très bien ensemble sur et en dehors du terrain. C’était vraiment un groupe qui vivait vraiment bien ».

Il y avait à cette époque un groupe qui vivait bien et où les affinités se ressentaient. « Il y avait David Bellion, Souleymane Diawara, Marouane Chamakh, Yoann Gourcuff. J’avais plus d’affinités avec ces personnes-là mais on s’entendait tous bien. C’était des joueurs essentiels dans l’équipe, des joueurs qui avaient beaucoup d’importance. Quand il y avait un absent, ça se ressentait. C’était très dur à remplacer mais ça s’est fait naturellement. L’entente s’est faite naturellement et ça a donné quelque chose de vraiment fantastique à vivre car j’étais dans un groupe où je m’entendais super bien avec tout le monde. Et on gagnait aussi. Il n’y a rien de mieux pour bien vivre son métier ». 

 

Banquette

Retranscription Girondins4Ever

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des