Benoît Costil : « Au final, ça fait un match nul mais l’important n’est pas vraiment là »

Benoit Costil

Après la première rencontre amicale de cette préparation d’avant-saison, qui s’est soldée par un match nul 1-1 face au Mouloudia Club d’Alger, Benoît Costil a réagit à l’issue de la rencontre. « Le coach a bien résumé la chose. Il faut voir ça comme une séance d’entrainement un peu différente avec un adversaire. On appelle ça des matches de préparation, ce n’est pas un hasard. C’était un match avec une première mi-temps un peu compliquée. C’était difficile de rentrer dans le match. Ce n’est jamais facile à aborder ce genre de match où c’est le premier, où il fait chaud et l’environnement n’est pas facile. L’adversaire a aussi été bon sur la première mi-temps. Ensuite il y a eu une deuxième mi-temps plus dynamique avec un adversaire qui a baissé le pied aussi. On va dire qu’on a été plus incisifs aussi. Au final, ça fait un match nul mais l’important n’est pas vraiment là […] C’était une équipe qui était en fin de préparation car ils ont une échéance importante qui arrive très vite. Nous aussi ça arrive vite mais pas aussi vite qu’eux. Ils ont essayé de jouer. C’est une bonne équipe, dans un style complètement différent de ce que l’on peut affronter habituellement. C’est un bon match de préparation […] Les supporters n’étaient pas des masses mais ils étaient courageux. Ils ont réussi à se faire entendre. Je crois qu’il y a eu aussi quelques fumigènes. J’ai cru à un moment donné que la tribune allait s’effondrer ».

 

Le Club

Retranscription Girondins4Ever

 

Réagissez à l'article ↓

Please Login to comment
  Subscribe  
Me notifier des